L’Union européenne (UE) a maintenu en 2018 sa place de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires avec 138 milliards d’euros d’exportations, relève le rapport annuel de la Commission européenne sur le commerce agroalimentaire publié jeudi.

La même année, le secteur agroalimentaire de l’UE a connu un excédent commercial de 22 milliards d’euros, note le rapport qui fait ressortir que les produits agricoles représentent 7% de la valeur totale des biens exportés par l’UE en 2018, se classant ainsi au quatrième rang après les machines, les autres biens manufacturés et les produits chimiques.

Par ailleurs, ajoute le rapport, l’agriculture et les industries et services liés à l’alimentation fournissent ensemble près de 44 millions d’emplois dans l’UE.

Selon Phil Hogan, commissaire européen à l’agriculture, cité dans le communiqué, la politique agricole commune (PAC) de plus en plus axée vers les marchés, a contribué de manière “décisive” au succès des échanges agricoles de l’UE.

“La Commission européenne est là pour aider les producteurs à tirer pleinement parti des possibilités qui s’offrent à eux dans le monde entier, tout en veillant toujours à ce que nos secteurs les plus sensibles bénéficient de garanties et de protections suffisantes”, explique-t-il.

D’après le rapport de la Commission européenne, les cinq principales destinations des produits agroalimentaires de l’UE restent les États-Unis, la Chine, la Suisse, le Japon et la Russie, qui représentent 40% des exportations communautaires.

Bouton retour en haut de la page
Fermer