Attijari Global Resarch (AGR) a révisé à la hausse ses prévisions de la paire USD/MAD sur les trois prochains mois, en raison de la situation de la liquidité sur le marché des changes marocain et des niveaux très bas des spreads de liquidité.

Comparativement au cours spot actuel, le dirham ressort en légère appréciation face au dollar à horizons 1, 2 et 3 mois, indique la filiale d’Attijariwafa Bank dans sa note “Weekly MAD Insights – Currencies” pour la semaine allant du 11 au 15 octobre courant, ajoutant que face à l’euro, la monnaie nationale devrait se déprécier sur les mêmes horizons.

Ainsi, le dirham s’apprécierait face au dollar de 0,4%, 0,3% et 0,2% à horizons 1, 2 et 3 mois. La parité USD/MAD atteindrait 9,01, 9,02 et 9,03 à horizons 1, 2 et 3 mois, contre une prévision initiale de 9,01, 9,01 et 9,02 sur les mêmes horizons et contre un cours spot de 9,05.

Face à l’euro, le dirham se déprécierait de 0,4%, 0,5% et 0,6% durant les 3 mois à venir contre un cours spot de 10,50. La parité EUR/MAD devrait atteindre 10,54, 10,55 et 10,56 à horizons 1, 2 et 3 mois contre 10,54, 10,54 et 10,55 prévus initialement.

Par ailleurs, AGR souligne qu’en vue de la situation excédentaire de la position de change des banques, soit de 3,8 milliards de dirhams (MMDH) en moyenne hebdomadaire, Bank Al-Maghrib (BAM) est intervenue cette semaine à travers deux nouvelles opérations de rachat de devises, faisant savoir que le montant total levé lors de ces deux séances d’adjudication est de 166 millions USD.

“À l’instar des 4 derniers mois, les spread de liquidité du dirham résistent autour de la limite inférieure de sa bande de fluctuation à -4,97%. À cet effet, la hausse attendue des opérations d’export lors des semaines à venir justifieraient une poursuite des interventions de BAM sur le marché des changes interbancaire”, relève la même source.

Au terme de cette semaine, l’effet panier est à l’origine de l’appréciation du dirham face au dollar de -0,26% à 9,05.

“Cette semaine, nous assistons à un inversement de la tendance haussière du dollar face au dirham. En vue des niveaux intéressants du dollar, nous maintenons notre recommandation aux exportateurs de couvrir leurs opérations en dollar”, conclut AGR.

Bouton retour en haut de la page
Fermer