Plus de 2 millions d’emplois ont été perdus en Afrique du Sud durant le 2ème trimestre de 2020, a indiqué mardi le département de la statistique sud-africain (Stats SA, gouvernemental).

Le nombre de personnes employées est passé de 16,3 millions au 1er trimestre à 14,1 millions au 2ème trimestre 2020, a précisé Stats SA dans sa dernière enquête trimestrielle sur la population active dans ce pays d’Afrique australe.

Ces chiffres représentent la plus forte baisse d’emplois constatée entre deux trimestres depuis le lancement des enquêtes trimestrielles en 2008, a souligné le département.

Le taux de chômage selon sa définition élargie a augmenté ainsi de 2,3 points de pourcentage en passant de 39.7% au 1er trimestre à 42,0% au 2ème trimestre, a-t-il ajouté.

Il a fait savoir également que la baisse d’emplois la plus importante a été observée dans le secteur formel avec 1,2 million d’emplois perdus, suivi du secteur informel (640.000).

Début septembre, Stats SA avait annoncé que le Produit intérieur brut (PIB) sud-africain s’est contracté de 51% durant le 2ème trimestre de 2020, notant que cette contraction est due principalement à l’impact du confinement strict, mis en place par les autorités sud-africaines depuis fin mars dernier pour lutter contre la Covid-19.

L’économie sud-africaine était en récession même avant la crise sanitaire du coronavirus. Le PIB de ce pays, qui compte parmi les les plus industrialisés en Afrique, avait enregistré un recul de 0,8%, 1,4% et 2% respectivement aux troisième et quatrième trimestres 2019 et au 1er trimestre 2020.

Bouton retour en haut de la page
Fermer