L’agence internationale de notation, Moody’s, a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique du Sud pour l’année 2020, les ramenant à 0,7% seulement.

L’agence estimait, dans une prévision publiée en septembre 2019, que le Produit Intérieur Brut (PIB) sud-africain allait enregistrer une croissance de 1,5% en 2020.

L’économie sud-africaine demeure plongée dans son cycle de ralentissement en raison notamment de la crise de l’électricité, avec des coupures du courant devenues quasi-quotidiennes, note l’agence.

Cette crise jette son ombre sur les secteurs clés de l’activité économique, notamment le secteur manufacturer et des mines, poursuit Moody’s.

Moody’s est la seule des trois principales agences internationales de notation qui maintient la note sud-africaine à un cran au-dessus du niveau spéculatif avec perspective négative.

En 2019, le pays n’a pas pu faire mieux qu’un taux de croissance quasi-nul de 0,5%. Pour 2020, les institutions de Bretton Woods, Banque mondiale et Fonds monétaire international, prévoient une croissance tout aussi faible de 0,8% ou, au mieux, de 1%.

Bouton retour en haut de la page
Fermer