Le Produit intérieur brut (PIB) sud-africain s’est contracté de 51% durant le 2ème trimestre de 2020, a indiqué mardi le département de la statistique sud-africain (Stats SA, gouvernemental).

Cette contraction est attribuée principalement à l’impact du confinement strict, mis en place par les autorités sud-africaines depuis fin mars dernier pour faire face à la propagation du coronavirus, a noté Stats SA.

Il s’agit de la quatrième baisse consécutive de l’économie sud-africaine. Le PIB de ce pays d’Afrique australe, qui compte parmi les pays les plus industrialisés en Afrique, avait enregistré un recul de 0,8%, 1,4% et 2% respectivement aux troisième et quatrième trimestres 2019 et au 1er trimestre 2020.

Neuf des dix secteurs principaux économiques du pays ont régressé durant cette période, a précisé Stats SA, faisant savoir que les secteurs qui ont contribué à cette baisse sans précédent sont les industries manufacturières et le secteur minier, avec 74,9% et 73,1% respectivement.

L’agriculture est le seul secteur qui a contribué de manière positive à l’économie du pays au cours du 2ème semestre de cette année, enregistrant une hausse de plus de 15%, a poursuivi la même source.

Selon des chiffres officiels, l’économie sud-africaine devrait baisser de 7,2% en 2020 alors que la dette atteindra 81,8% du PIB.

Bouton retour en haut de la page
Fermer