Les prévisions de croissance économique pour l’Afrique du Sud ont été revues à la baisse à moins de 1 pc pour l’année 2020, affectées par les difficultés accrues que connait le pays pour assurer un approvisionnement électrique stable, a annoncé la Banque mondiale (BM).

La BM, qui a été la première institution financière internationale à réduire ses prévisions pour l’Afrique du Sud cette année, s’attend à une croissance économique de 0,9 pc dans ce pays qui compte parmi les plus industrialisés d’Afrique, selon le rapport Global Economic Prospects.

Le pays vit depuis des mois au rythme d’un nouveau cycle de coupures du courant sur l’ensemble du réseau national. La compagnie d’électricité publique Eskom a expliqué que le recours à ces coupures était nécessaire pour éviter l’effondrement de son réseau, déjà fragilisé en raison du vieillissement des centrales de la compagnie et de la crise financière qui l’affecte depuis des années.

Eskom, qui fournit 95 pc des besoins du pays en électricité, avait décidé en décembre d’élever les opérations de coupure du courant au niveau 6, soit le plus haut niveau, plongeant le pays dans le noir.

Ces délestages, combinés avec des conditions économiques mondiales défavorables, menacent de paralyser une économie déjà coincée dans son cycle baissier le plus long, n’ayant pas dépassé le cap des 2 pc de croissance depuis 2013.

Afin d’atteindre une croissance moyenne du PIB de 1,4 pc en 2021-2022, l’administration du président Cyril Ramaphosa est appelée à accélérer les réformes structurelles, remédier à l’incertitude politique et relancer les investissements des secteurs public et privé, a averti la BM.

En 2019, la Banque mondiale et d’autres institutions financières avaient prévu une croissance de 1,3 pc pour l’Afrique du Sud. Cette prévision a été par la suite revue à la baisse jusqu’à 0,5 pc en raison de la persistance de plusieurs facteurs dont la crise de l’électricité, les difficultés auxquelles les compagnies publiques sont confrontées et les divisions au sein du Congrès National Africain (ANC, au pouvoir).

Bouton retour en haut de la page
Fermer