Cent prisonniers talibans ont été libérés, a annoncé le gouvernement afghan.

Les détenus qui figuraient “sur la liste” de prisonniers dont les talibans demandaient la libération, ont été “soigneusement examinés” et ont “prêté serment de ne jamais retourner sur le champ de bataille”, a indiqué le Conseil de sécurité nationale (NSC) dans un communiqué.

Compte tenu de “leur condition de santé, de leur âge et de la peine qu’ils devaient encore purger dans le cadre de nos efforts pour la paix et pour prévenir le Covid-19”, les 100 prisonniers ont été libérés, a indiqué la même source.

Ces réunions tripartites entre les Talibans, le gouvernement Afghan et les Etats-Unis jugés “stériles” par les talibans, continuent tant bien que mal d’avancer. A cet effet, Washington a promis un retrait des forces étrangères d’Afghanistan sous 14 mois, à condition que les talibans respectent des engagements sécuritaires et entament des négociations “inter-afghanes” sur le futur du pays.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo avait fait état mardi de “quelques progrès” dans ces discussions lors d’une conférence de presse à Washington.

“J’espère que toutes les parties sont sincères dans leur volonté de faire ce qui est bien pour les Afghans”, avait-il dit.

Bouton retour en haut de la page
Fermer