La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a lancé une plateforme électronique pour l’accompagnement psychologique à distance des fonctionnaires et des pensionnaires des établissements pénitentiaires, dans le cadre des mesures préventives prises pour préserver la sécurité des détenus et des prisons au cours de l’état d’urgence sanitaire décrété par le Royaume.

La création de ce service à distance permettra d’offrir, aux fonctionnaires et aux pensionnaires de ces établissements, un accompagnement et un soutien psychologique à travers la plateforme électronique PSY – DGAPR – COVID19, développée à cette fin avec des experts qui ont exprimé leur mobilisation dans cette action humanitaire et solidaire, indique la délégation générale dans un communiqué.

Sur cette base, et compte tenu de la nature du champ de travail et des spécificités sécuritaires du secteur, ce service permettra aux employés qui le souhaitent d’obtenir des conseils et des recommandations pour surmonter certains des effets psychologiques associés à la situation actuelle, ajoute la DGAPR, précisant que la cellule centrale d’accompagnement et de soutien psychologique des fonctionnaires offrira ce service en coordination avec les experts en psychologie chargés de la plateforme électronique susmentionnée.

Dans le même contexte et dans le cadre du renforcement des mesures de protection des détenus au cours de cette période, la DGAPR a mis en avant la mobilisation de tous les psychologues et assistants sociaux au sein des établissements pénitentiaires pour offrir diverses formes de soutien socio-psychologique aux détenus, en coordination et en coopération continues avec les experts en psychologie chargés de la plateforme électronique, et ce pour répondre à leurs questions et préoccupations psychologiques, conclut le communiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer