L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a fait état d’une baisse significative de tous les indicateurs relatifs aux accidents corporels de la circulation, au titre de l’année 2020, en comparaison avec l’année 2019.

Dans un document dressant son bilan d’activités durant l’année 2020 en termes de statistiques d’accidents de la circulation enregistrés sur l’ensemble du territoire national, ainsi que les activités et initiatives tenues à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la sécurité routière, la NARSA souligne que 85.208 accidents corporels ont été enregistrés, soit une diminution de 17,06%, dont 2.499 accidents mortels, avec une diminution de 16,98%, alors que le nombre des personnes tuées a atteint 2.774, soit une diminution de 18,03%.

Pour les personnes blessées, le bilan est de 6.539 blessées graves, soit une diminution de 22,31%, et 112.516 blessées légères, soit une diminution de 19,20%, précise la même source.

Cette baisse drastique des indicateurs de la sécurité routière en 2020, poursuit la NARSA, est due à la mise en place des mesures relatives à l’état d’urgence sanitaire au Maroc lié à la Covid 19, à partir du 20 mars 2020, avec une réduction de la mobilité des personnes au strict minimum, ce qui a entrainé une forte diminution des risques routiers.

Sur un autre registre, le document n’a pas manqué d’évoquer les travaux de la 3-ème session du conseil d’administration de la NARSA, qui a été présidée par le ministre de l’Équipement, des Transports, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, lors de laquelle son directeur Bennacer Boulaajoul a passé en revue le bilan des réalisations du programme d’action de l’agence au titre de l’année 2020, ainsi que son budget de l’exercice 2021.

S’attardant sur les activités et les initiatives entreprises par la NARSA, le dossier a énuméré plusieurs actions et programmes qui ont été lancés, notamment le Centre interactif Ibn Sina pour l’éducation routière, ainsi que la conclusion de plusieurs accords et de partenariats avec des acteurs publics et privés intéressés par la sécurité routière.

L’expertise en accidents de la circulation, représente, par ailleurs, l’autre volet important que la NARSA entend investir pleinement, ainsi que l’organisation d’une action de sensibilisation à la formation continue obligatoire en partenariat avec l’Association nationale des établissements de formation à la conduite professionnelle.

Dans ce sens, la réalisation des projets phares d’infrastructure, d’aménagement et de sécurité routière, constitue également une stratégie de la NARSA dans le cadre de la délocalisation et la proximité des services conformément à l’essence de la régionalisation avancée, conclut le document.

Bouton retour en haut de la page
Fermer