Le secrétaire du Conseil national de sécurité (CNS), Fidèle Sarrassoro, a fait don au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, d’équipements pour la mise en place d’un système d’alerte et de suivi utilisant les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Destiné aux sites de prélèvement, à l’Institut national d’hygiène public (INHP), aux équipes d’interventions rapides et à l’Institut Pasteur, le lot de matériel comprend des tablettes, des ordinateurs de bureau, des ordinateurs portables, des imprimantes de laboratoire avec étiquettes cryogéniques, des imprimantes de bureau, des lecteurs de code-barres, des points de connexion wifi pour les sites de prélèvements.

Ce matériel permettra l’installation d’une plateforme pour le suivi et le traçage des échantillons du prélèvement des échantillons, depuis les centres d’accueil et de dépistage, jusqu’au résultat des tests en laboratoire.

La digitalisation du processus met l’information, sur la plateforme, à la disposition de l’ensemble des acteurs en temps réels, facilite le traitement des données, en corrigeant les lenteurs et retards des données manuscrites.

Cette traçabilité accroît le degré de précision à chaque étape du processus avec les informations sur le patient, le suivi de l’échantillon, le résultat du laboratoire qui est spontanément communiqué par SMS au patient s’il est négatif. Mais quand le résultat est positif, le soin est laissé au corps médical pour informer le patient en vue de sa prise en charge.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Aka Aouélé, a salué cette contribution du CNS qui vient faciliter l’important travail abattu par les experts de l’INHP, de l’Institut Pasteur, du service des maladies infectieuses tropicales qui produisent des résultats appréciables, même s’il s’agit « d’améliorer et faire très bien ce qui est bien fait ».

La plateforme sera opérationnelle à partir de lundi, a annoncé son concepteur technique après avoir fait la démonstration de son efficacité au ministre Aouélé.

Bouton retour en haut de la page
Fermer