Le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a indiqué mardi que les États-Unis étaient “profondément préoccupés” par les conclusions préliminaires des experts médicaux allemands sur un possible empoisonnement de l’opposant russe Aleksey Navalny.
“Si ces rapports se révèlent exacts, les États-Unis soutiennent l’appel de l’Union européenne en faveur d’une enquête approfondie et se tiennent prêts à contribuer à cet effort”, a souligné M. Pompeo dans un communiqué.
Moscou a jugé hâtives les conclusions des médecins allemands évoquant «une piste parmi d’autres».
“La famille de M. Navalny et le peuple russe méritent qu’une enquête complète et transparente soit menée et que les personnes impliquées soient tenues de rendre des comptes”, a estimé le chef de la diplomatie américaine.
Les médecins en Allemagne, où M. Navalny est soigné, ont annoncé qu’il avait “probablement” été empoisonné, suscitant les critiques de Moscou qui a soutenu qu’aucune substance toxique précise attestant d’un crime n’a été identifiée.
M. Navalny est tombé malade sur un vol de Tomsk à Moscou jeudi dernier. Ses partisans soupçonnent que du poison a été placé dans sa tasse de thé à l’aéroport de Tomsk.

Bouton retour en haut de la page
Fermer