L’ONU a annoncé mardi l’ouverture au Soudan d’un deuxième camp pour des réfugiés éthiopiens, dont plus de 56.000 ont franchi depuis novembre la frontière soudanaise fuyant le conflit dans la région du Tigré.

Le camp d’Um Rakuba approchant de sa pleine capacité, le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires s’efforcent de déplacer rapidement des réfugiés qui arrivent dans les sites d’accueil à la frontière soudanaise vers le nouveau camp de Tunaydbah, a indiqué un porte-parole du HCR, Andrej Mahecic, lors d’un point presse à Genève.

Depuis dimanche, 580 réfugiés ont été transférés à Tunaydbahn, situé à quelque 136 kilomètres de la ville de Gedaref et qui dispose pour l’instant de 1.000 tentes destinées à accueillir jusqu’à 5.000 personnes.

D’autres tentes sont montées au fur et à mesure que la relocalisation des réfugiés va progresser dans les jours et les semaines à venir.

Depuis le début de l’année, quelque 800 personnes ont quitté la région éthiopienne du Tigré pour se rendre au Soudan voisin, selon le HCR.

Au total, plus de 56.000 réfugiés éthiopiens ont fui la région depuis le lancement début novembre d’une opération militaire par le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed contre un parti défiant son pouvoir.

“Les derniers arrivés racontent avoir été pris dans le conflit et avoir été victimes de divers groupes armés, (et) confrontés à des situations périlleuses telles que le pillage de leurs maisons, le recrutement forcé d’hommes et de garçons, et la violence sexuelle contre les femmes et les filles”, a expliqué M. Mahecic.

“Les réfugiés arrivent avec à peine plus que les vêtements qu’ils ont sur le dos, fatigués après parfois plusieurs jours de voyage”, a-t-il ajouté.

Le HCR estime que plus de 30% d’entre eux ont moins de 18 ans et 5% plus de 60 ans.

Fin 2020, l’agence de l’ONU avait reçu 40 millions de dollars (32,6 millions d’euros) de promesses de dons pour financer la réponse à cette crise régionale, ce qui ne couvre que 37% de ses besoins financiers.

Bouton retour en haut de la page
Fermer