La compagnie sud-africaine de transport aérien South African Airways (SAA) a mis en vente neuf de ses appareils Airbus, dans un contexte de graves difficultés financières qui menacent sa viabilité.

SAA, qui n’est plus rentable et subit des pertes depuis 2011, vend les Airbus A340-300 et A340-600 ainsi que 15 moteurs de rechange, indique le document d’appel d’offres relayé par les médias sud-africains.

Le président du Syndicat national sud-africain du Transport, Mashudu Raphetha, a prévenu que si le gouvernement cesse de fournir les ressources financières nécessaires à la compagnie à court de fluidité, celle-ci pourrait suspendre ses vols et retarder le paiement des salaires.

En décembre, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, avait ordonné la mise en œuvre d’un nouveau plan de sauvetage au profit de la compagnie aérienne lourdement endettée.

La compagnie publique a bénéficié de plans de sauvetage gouvernementaux de l’ordre 20 milliards de rands (environ 1,4 milliards de dollars) durant les trois dernières années. Ces plans n’ont pas été d’un grand apport pour la compagnie à part son maintien à flot.

Selon un récent rapport financier, la SAA a perdu 5,4 milliards de rands (367 millions de dollars) au titre de l’exercice 2017 jusqu’à fin mars 2018.

Bouton retour en haut de la page
Fermer