Bruxelles, 29/05/2019 (MAP), L’Union européenne (UE) a décidé de mobiliser 99,5 millions d’euros pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables dans la Corne de l’Afrique, a annoncé mercredi la Commission européenne.

Cette aide s’inscrit dans le cadre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique, créé en 2015 en vue de remédier aux causes profondes de l’instabilité, des migrations irrégulières et des déplacements forcés, selon un communiqué de la commission.

« Les quelque 100 millions d’euros que nous avons approuvés permettront d’aider les communautés vulnérables, contribuant ainsi directement à la paix et à la stabilité » dans la région, a précisé le commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica, cité dans le communiqué.

La Commission européenne a adopté ainsi sept nouveaux programmes et des fonds supplémentaires pour deux projets existants dans le but de soutenir les efforts déployés actuellement afin d’aider les personnes les plus vulnérables dans les pays de la Corne de l’Afrique, notamment le Soudan du Sud, le Soudan, l’Éthiopie et la Région des Grands Lacs.

Les questions migratoires dans cette région, qui accueille le plus grand nombre de réfugiés au monde, continueront à être prises en compte dans le cadre de la deuxième phase du programme pour une meilleure gestion des migrations (30 millions d’euros), indique l’exécutif européen.

En outre, de nouveaux fonds ont été approuvés pour deux programmes en cours au Kenya, dont un concerne la jeunesse (un million d’euros) et l’autre soutient la stratégie nationale de lutte contre l’extrémisme violent (un demi-million d’euros).

Le fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique compte désormais 200 programmes qui ont été approuvés pour les trois régions concernées (Afrique du Nord, Sahel/région du lac Tchad et Corne de l’Afrique), pour un montant total de près de 4 milliards d’euros.

Bouton retour en haut de la page
Fermer